Sécurité au football : les commotions cérébrales

Le football est un sport de contact qui comporte certains risques au niveau des blessures, notamment au niveau des coups à la tête pouvant entrainer des commotions cérébrales. Plusieurs mesures sont mises en oeuvre par l’organisation des Loups dans le but d’atténuer les risques liés à la pratique du football.

concussion

Voici certaines des mesures mises de l’avant par l’organisation :

  • Sensibilisation des joueurs à la gravité de ce type de blessures et de l’importance d’informer ses entraîneurs des symptômes.
  • Sensibilisation du personnel d’entraîneurs aux symptômes de commotions cérébrales et aux moyens pour en faciliter la détection.
  • Limitation des périodes de contact lors des entraînements.
  • Tous les entraîneurs doivent avoir suivi la formation Prendre une tête d’avance, conçue pour la prévention et la détection des commotions cérérables et sur le protocole de retour au jeu.
  • Coaching de technique de plaqué (technique Safe Contact et Rugby) évitant les contacts impliquant la tête. Ces techniques ont fait l’objet de vastes campagnes de sensibilisation de la part de Football Québec, Football Canada et Football USA depuis 2012.

  • Formation de parents soigneurs pouvant intervenir dans les situations de blessures, notamment les cas de commotions cérébrales.
  • Suivi des équipes par un groupe de thérapeutes sportifs et de parents soigneurs.
  • Application d’un protocole graduel de retour au jeu suite à une commotion cérébrale conforme aux standards établis par le Centre universitaire de santé McGill afin d’assurer la sécurité et la pleine récupération de ce type de blessure. Lien pour consulter la procédure.
  • Tenu d’un registre des blessures permettant d’assurer un suivi des blessures pour l’ensemble de l’organisation.